La Ferme du Vinatier

En 1997, dans un contexte d'humanisation des soins, de démocratie culturelle et de démocratisation culturelle, le Centre hospitalier Le Vinatier s'engage de manière ambitieuse et précurseuse, et ce quelques années avant le développement de la politique publique nationale Culture et Hôpital qu'il inspira en partie, dans le développement d'une politique culturelle autour de trois grands axes de travail : artistique, patrimonial et scientifique (1) . Pour donner les moyens à ce volet culturel de se déployer au sein de l'établissement et au-delà, la direction de l'époque décide de créer au sein de l'établissement un lieu à cet effet. Un projet de réhabilitation architecturale d'un des bâtiments agricoles est ainsi lancé. Il donne naissance quelques mois plus tard à La Ferme du Vinatier.

0 - planLouvier1876 2 - 5 porcherie - vers 1910.jpg BASSE DEF1- 1 PH La Ferme de lhopital 1940 ARC CHV BASSE DEF

         Plan de l'Asile en 1876 - architecte Antonin Louvier.                                                             Ancienne porcherie de l'asile de Bron, début du XXème sicèle.                    Ferme générale de l'Hôpital du Vinatier en 1940.                         

Le Centre hospitalier du Vinatier, anciennement Asile d'aliénés de Bron, est un des principaux hôpitaux psychiatriques de l'agglomération lyonnaise. Il a, comme historiquement beaucoup d'hôpitaux psychiatriques, vécu de manière quasi autarcique pendant des années, notamment au travers d'une riche activité agricole. L'Hôpital a subi et subit depuis sa création de considérables évolutions, ne laissant de ce passé agricole que quelques traces éparses, dans son activité, mais aussi dans son bâti. Il dispose aujourd'hui de plusieurs bâtiments témoignant de cette époque, dont l'ancienne ferme, réhabilitée pour un usage culturel.6 - Hall Ferme du Vinatier Coline Rogé DSC03756-BASSE DEF

 

 4 - Photo Salle dexpo Ferme S.riou- BASSE DEF5 - salle de spectacle Ferme. S.Riou

                                Salle d'exposition de la Ferme du Vinatier                                                                             Salle d'atelier de la Ferme du Vinatizer
             La longue marche des femmes, Bernadette Dagens, octobre 2015                                                               Concert Allegria, décembre 2016

                                                                                                                                                                                                                            Hall d'accueil de la Ferme aujourd'hui

Le cabinet d'architecture conserve le caractère historique de l'ancien bâtiment : les murs en pisé, la pierre, le bois, sont laissés apparents et mis en valeur, tandis que l'ensemble gagne en fonctionnalité et modernité.
Cinq espaces fonctionnels distincts sont dès lors conceptualisés, afin de répondre de façon complémentaire aux objectifs de la politique culturelle du Centre hospitalier Le Vinatier :
  • Un espace scénique, lieu équipé techniquement en sons et lumières pour la mise en œuvre des actions de type ateliers de pratique artistique, des conférences ou encore des spectacles,
  • Un espace scénographique, pour l'accueil ou la conception d'expositions permettant de valoriser non seulement des œuvres issus des projets artistique de la Ferme, de ses partenaires, mais aussi la culture scientifique et l'histoire de l'hôpital,
  • Un espace de bureaux à l'étage pour l'équipe de la Ferme du Vinatier ; Le Centre hospitalier du Vinatier restant, encore aujourd'hui, un des seuls en France mettant à disposition de sa politique culturelle une équipe de 4 professionnels dédiés,
  • Une salle de cours permettant d'accueillir des groupes d'étudiants autour des thématiques développées à la Ferme du Vinatier,
  • Un studio d'hébergement permettant d'accueillir les artistes et intervenants.
Située au cœur de l'établissement, et de son magnifique parc, la Ferme du Vinatier est depuis un lieu d'accueil de l'ensemble des usagers de l'hôpital, et du grand public. Depuis 2009, cette ouverture est facilitée par un accès piétonnier direct à la Cité, connecté au réseau de transports en commun de l'agglomération.

C'est depuis cette même année, qu'elle accueille également à ses côtés (dans une autre aile de la Ferme) le Centre de formation des musiciens intervenants de Lyon (CFMI) ; un voisinage fruit d'une longue collaboration entre les deux structures (15 ans de partenariat entre création musicale avec des enfants, des adolescents, des adultes en soin, sensibilisation et formation des personnels soignants à la musique, sensibilisation et formation des musiciens intervenants au milieu sanitaire, rencontres professionnelles ...) et qui assoit encore davantage, y compris dans l'espace et le bâti, la volonté d'ouverture du Centre Hospitalier Le Vinatier sur la culture et la cité.

La Ferme du Vinatier, service culturel de l'établissement - comme d'autres sont des services de soins ou des services administratifs- , est aujourd'hui un lieu culturel à la programmation variée, reconnu à la fois au sein de l'hôpital que dans le paysage culturel de l'agglomération lyonnaise. Ses actions dédiées à la création, la médiation, la formation et la diffusion culturelle entrent le cadre du dispositif régional Culture et Santé. Ses objectifs se déclinent en quatre points : combattre les préjugés sur la maladie mentale, sur la psychiatrie et l'établissement psychiatrique, offrir aux malades la possibilité de s'inscrire dans des aventures créatives, favoriser le lien entre l'hôpital psychiatrique et son environnement urbain, et accompagner les évolutions des cultures professionnelles et de l'institution de l'hôpital (2). Elle poursuit sa mission en développant :
  • Des ateliers de pratique, de création et de diffusion artistique en interaction avec les partenaires culturels du territoire, voire au-delà,
  • Un accompagnement des projets artistiques et culturels développés en interne dans les différents services de soin de l'Hôpital, via le dispositif Eclats d'Arts,
  • Une programmation d'expositions et de rencontres scientifiques croisant des approches pluridisciplinaires sur le thème de la santé mentale,
  • L'accompagnement de projets institutionnels, comme des actions culturelles relatives à la transformation de l'Hôpital, à ses partenariats avec d'autres hôpitaux à l'échelle internationale, ou encore avec le Centre de Formation des Musiciens intervenants, également situé dans l'enceinte de l'Hôpital, avec qui sont tissés des partenariats d'intervention et de formation.

En dotant sa politique culturelle d'un lieu dédié, le Centre hospitalier Le Vinatier lui a incontestablement donné les moyens d'exister de manière pertinente et durable en son sein mais aussi au-delà de ses murs ; hier mais aujourd'hui encore, il est le lieu d'innombrables et féconds croisements entre artistes, patients, familles, soignants, accompagnateurs, élèves, formateurs, professionnels de la culture et de la santé, amateurs d'arts et lyonnais curieux. Même si aujourd'hui, l'évolution de l'offre de santé, des prises en charge et de la psychiatrie, tend à réduire les durées de séjour et à repenser de fait les projets culturels en démultipliant les lieux de leur mise en œuvre, y compris davantage dans les services, l'outil « Ferme », espace symbolique et réel de la rencontre, reste central dans le déploiement de la politique culturelle de l'établissement.

***************

Pour aller plus loin :

(1) Pour de plus amples informations concernant les fondements du projet, lire l'article « La Ferme du Vinatier », de Carine Delanoë Vieux, publié sur cairn.info.

(2) Lire à ce sujet le document de présentation détaillé des missions de la Ferme du Vinatier.