Un Romans Ordinaire

 

Roman ordinaire 2015-3-ea985 Romans Ferrari Ilan Wolf Un romans ordinaire 2010
 

Centre Romans Ferrari en partenariat avec l'Académie de Cuivres en Dombes.

Ouvrage réalisé en 2015 par Millie Sydenier, écrivain.

Illustrations par les enfants du Centre, Graphisme Phasme.

Projet soutenu dans le cadre du programme Culture et Santé Rhône-Alpes.

****************

Le lundi 28 mars 2011, Marc Feuillet, comédien et Charlie Rabuel, musicien, donnaient lecture d'Un Romans Ordinaire, premier livre publié dans le cadre de la saison culturelle du Centre Romans Ferrari, avec ces premiers mots : "Tout a commencé avec ce passant de Miribel. Il était aux abords du Centre avec en lui cette pudeur qui empêche de regarder les lieux gênants. Ou bien avait-il jeté un coup d'oeil rapide, embarassé par sa curiosité ?

Toujours est-il qu'en s'approchant de lui, une idée était en train de naître, une évidence, futur fil rouge de ce projet.

Romans Ferrari était, pour lui, un hôpital pour enfants aux murs souillés par la douleur, par la soins, par la rééducation, par le handicap. Nous lui avons donc dit qu'il y avait au-delà de l'enceinte grise une richesse insoupçonnée que seule la jeunesse est capable d'offrir.

Je sais que depuis, sa vision a changé.

C'est ce que nous avons voulu, à plus grande échelle. Briser le cliché de l'hôpital silencieux. Karima Oufkih a été notre sésame, la jeune gardienne des lieux qui nous a montré ce qui se cachait au détour d'un couloir..."

Au-delà de l'itinéraire singulier de Karima, nous avons reçu sa vision du Centre Romans Ferrari, sa voix. Alors parce qu'il faut toujouts creuser pour comprendre mieux, il fallait un Romans Ordinaire 2.

Et comme une voix, c'est bien mais 74 voix, c'est encore mieux, tout le personnel du centre aura eu son mot à dire. Des mots affirmés, murmurés ou même des demi-mots ; ils ont été pris sur le vif, écoutés et écrits pour que l'on entende sur papier la voix des autres.

Si la couturière n'a pas eu le même refrain que le comptable, les kinés et les médecins ont varié les mélodies aussi. Du service d'entretien aux éducateurs, laissons de côté les termes technico-sociaux pour enfermer entre les pages de ce Romans Ordinaire 2 la vie du centre par ceux qui le portent à bout de bras.

[...]

Il y a dans ce Centre des milliers de rires et de pleurs, de pas précépités et d'éclats de voix. Il y  a une vie ordinaire, un peu différente parfois, juste à l'abri des murs. Il suffit de pousser la porte.

Découvrir un Romans Ordinaire - Tome  1 et 2.