Scènes de la vie hospitalière

Scènes de la vie hospitalière- couv

Le centre hospitalier Métropole Savoie propose chaque année à un artiste issu de la scène photographique contemporaine d'investir l'hôpital par le biais d'une résidence. En 2011, la mission culture a souhaité proposer à Gilles Verneret de porter son regard sur l'éablissement de santé avec comme projet la réalisation d'une série photographique tournée sur les scènes de la vie quotidienne.

En 2015, à l'occasion d'une invitation de l'Espace Malraux pour l'exposition Mémoires Hospitalières - Résidences artistiques 2009-2015, la mission culture et Gilles Verneret ont souhaité revenir sur ce travail photographique en proposant une nouvelle lecture. De là est née cette édtion "Scènes de la vie hospitalière". Ce projet a été soutenu dans le cadre du dispositif Culture et Santé par l'Agence Régionale de Santé, la Direction régionale des Affaires Culturelles et la Région Rhône-Alpes.

*************** 

Extraits de l'avant-propos, par Alain Leloup, octobre 2011 :

La nature première de l’image

La photographie est une image qui se « réfléchit ». Regardons les images de Gilles Verneret, elles sont contrôlées dans leurs moindres détails. Ses sujets, conscients et avertis, semblent participer à la prise de leur image ; nous ne sommes pas dans la performance sportive de l’instantanénité dans l’instant décisif de Cartier-Bresson¹ mais plutôt dans le document, cher àWalker Evans². […]

Le traitement de ces images, toujours aussi rigoureux et respectueux, met en avant l’élément humain qui annule ainsi l’aspect froid des appareillages. Contrairement aux très belles images de Lynne Cohen³ prises dans un même univers mais en l’absence de tout individu, face auxquelles nous sommes seuls dans un monde d’où se dégage un certain malaise, Gilles Verneret choisit une esthétique de « l’humanité » et ne nous abandonne pas dans un lieu qui pourrait paraître glacé. Il nous accompagne ou plutôt nous fait accompagner par les soignants et les autres personnels de l’hôpital, présents sur presque toutes les images. La série commence par une photographie dont le sous-titre « office, entrée interdite », inscrit sur une porte entrouverte, nous engage à la transgression. Les images se suivent dans un enchaînement précis, après cette porte entre ouverte, un ophtalmologue nous regarde derrière sa machine dans un face à face ironique et scrutateur, une introduction réussie pour arriver dans le vif du sujet : les salles qui se suivent, ateliers, radiographies, salles d’opération, de soins où alternent devant leur poste de travail, les infirmières, et les médecins de l’hôpital. Le fait de ne pas voir les malades est évidemment volontaire et répond à la commande de montrer l’univers qui les entoure mais témoigne également de notre temps, où le suivi des patients s’accomplit aussi par l’intermédiaire d’une technologie sophistiquée. Ce constat ne se veut pas critique, il nous montre des images simples d’un hôpital aujourd’hui loin des clichés attendus d’un voyeurisme qui fait les beaux jours de feuilletons télévisés. Une image fait sourire : une manipulatrice radio déplace de ses deux mains une machine fixée au plafond, elle semble être aux commandes d’un périscope. L’idée est renforcée par l’image d’un poisson dans l’eau que l’on aperçoit sur le mur vers lequel elle dirige son regard. Les images de salles de soins où l’on peut ressentir la souffrance des patients et celle plus douce du regard tendre d’une kinésithérapeuthe contribuent à notre compréhension du quotidien de l’hôpital. Ici, pas de concession à la facilité d’une image attendue faisant la part belle à la morbidité. Pas de clichés racoleurs qui, atteignant notre sensibilité, pourraient troubler notre acuité. […]

Alain Leloup, octobre 2011

¹Photographe français (1908-2004)
²Photographe américain (1903-1975)
³Photographe née en 1944 aux USA,vit et travaille au Canada depuis 1973

***************

Edition réalisée en co-production avec la galerie Françoise Besson et Bloo – école de photographie et d'image contemporaine.

Contact : Damien Blanchard, responsable culturel du Centre Hospitalier Métropole Savoie, 04 79 96 59 88, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

http://missionculture-ch-metropole-savoie.fr/

***************

Découvrir une version numérique de l'édition