Dédale et Icare

16 ICARE--eM 180416 4180025 WEB-BASSE-DEF 16 J.PARTICULIERE-216--Renaud Vezin 

© Renaud Vezin

Vers un nouveau site avec les arts plastiques, les arts vivants et le patrimoine

L'ADAPT Centre Les Baumes, Centre de rééducation et de réadaptation est situé à Valence depuis 1969. Depuis plus de 10 ans, l'établissement travaille en partenariat avec La Comédie de Valence, Le Train-Théâtre de Portes-Lès-Valence, le Service Ville d'Art et d'Histoire, etc.

L'ADAPT Drôme-Ardèche, composé du Centre des Baumes, d'un pôle médico-social à Portes les Valence et rejoint depuis novembre 2015 par le Centre Sainte-Catherine Labouré, de la Baume d'Hostun, va regrouper ces différentes structures sur un même site, avec la construction d'un nouvel établissement, prévu pour 2018.

Ce déménagement ouvre ainsi des perspectives pour de nouvelles aventures artistiques, permettant d'étendre le projet culturel à l'ensemble des trois sites du futur établissement.

C'est ainsi qu'est né le projet « Vers un nouveau site avec les arts plastiques, les arts vivants et le Patrimoine. » Si les volets arts vivants et patrimoine vont commencer à se déployer en 2016-2017 avec les partenaires historiques du Centre des Baumes, le projet arts plastiques, a déjà débuté, avec le projet Dédale et Icare.

Volet arts plastique : « Dédale et Icare »

Dans le cadre du volet arts plastiques de ce projet, l'établissement a sélectionné, parmi d'autres projets d'artistes drômois, le projet Dédale et Icare. Cette sculpture extérieure destinée à la terrasse de LADAPT Centre les Baumes sera ensuite démontée, et réinstallée dans le nouvel établissement. "Dédale et Icare" prolonge "Cage d'amour", installation réalisée dans le centre Ville de Valence, au kiosque Peynet. Elle se veut empreinte des mêmes caractéristiques remarquables du vivant qui nous habitent tous : "précieux, intime et fragile". Elle s'articule autour de deux espaces concomitants ouverts sur le monde. Dédale, le premier est terrestre, il interroge et invite à la création. Il est constitué de bacs en zinc destinés à accueillir des jardins imaginés et réalisés par les patients et le personnel soignant de l'établissement, à partir de végétaux et de minéraux du parc du centre des Baumes, espace important dans l'identité des lieux. Le second espace, Icare, est aérien. C'est un passage couvert de tronçons de bambou assemblés de façon chaotique, et évoque une aile. Ponctué de cinq assises en bois et de huit « cages d'amour », Icare est un espace de détente et d'échange. Seul ou accompagné, l'esprit libre se délie et s'envole porté par la grande vague de bambou, dont les ombres linéaires et hachurées des tronçons offrent la vision d'un labyrinthe comme l'a peut-être vu Icare en s'élevant dans le ciel ?

Dédale et Icare, à travers surtout l'installation d'Icare, dans un premier temps, a été inaugurée le 18 avril 2016. Des ateliers vont maintenant être menés dans les trois lieux appelés à se réunir dans le nouvel établissement : réalisation des petits jardins dans les bacs en zinc avec un jardinier paysagiste, à partir de végétaux et de minéraux prélevé dans le parc de l'actuel centre des Baumes, création de mobiles en osier et autres matériaux naturels, avec Eric Maulavé, mobiles qui seront installés à Sainte-Catherine Labouré et au pôle médico-sociale - autant de façons de construire une mémoire vivante du lieu qu'on quitte, de déployer un projet commun et de commencer à se projeter dans le nouvel établissement.

***************

Coordination : Séverine Huard, Responsable culture, animation et communication.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 04 75 81 64 64

Eric Maulavé : http://www.em-photographie.fr/

***************

Découvrir le projet en images :

Les étapes de la construction

Vidéo retraçant la démarche artistique d'Eric Maulavé sur ce projet