La Part du vivant

47BIS810

 © Jérémy Aubert - Images extraites du film.

Ce projet découle d'un partenariat entre l'EHPAD Les Volubilis (Décines), le Centre culturel du Toboggan de Décines et la Compagnie 47*49, dirigée par le chorégraphe-danseur François Veyrunes. Il s'inscrit dans le cadre de la création de Tendre Achille, pièce de la Compagnie 47*49 présentée au Toboggan en janvier 2016. Plusieurs résidents ont pu découvrir ce spectacle lors d'une répétition au Toboggan et les danseurs ont présenté un extrait du spectacle au sein de l'EHPAD. L'équipe artistique est également intervenue aux Volubilis sur 5 journées lors de temps collectifs mais aussi individuels en chambre. Les danseurs sont allés à la rencontre des résidents, et notamment des personnes présentant un stade avancé de la maladie d'Alzheimer. Un temps d'échange avec le personnel soignant a été organisé à l'occasion de chaque journée. Les interventions artistiques ont débuté en février 2016 et ont donné lieu à la réalisation d'une vidéo de 20 minutes : La Part du vivant, présentée le 19 septembre 2016 au Toboggan dans le cadre de la Biennale de la Danse de Lyon, en présence de résidents, leurs familles, personnels de l'EHPAD et d'un public extérieur. Ce film explicite la démarche du projet, l'engagement les trois partenaires et donne à voir des instants sensibles de rencontres entre les danseurs et les résidents.

***************

Note d'intention artistique - Compagnie 47*49 :

Depuis 1992 François Veyrunes et sa compagnie mènent des actions chorégraphiques dans des lieux de soins. Son intention est d’aller à la rencontre de tout un chacun quelque soit sa condition, sa culture, son état physique ou psychique, … Il s’agit d’aller à la rencontre de l’être et de sa « dynamique de vie », même dans des situations où il est le plus fragile.

Lors de ces interventions en EHPAD, les propositions chorégraphiques reposent, soit sur des structures écrites issues du répertoire de la compagnie, soit sur des structures improvisées.

Par la danse, la personne résidente peut être traversée par de multiples sensations et émotions. Elle est invitée à regarder une proposition chorégraphique et peut être sollicité également à entrer dans la danse. Pour cela, tout son corps n’a pas besoin d’être sollicité. La danse est possible par un geste issu du quotidien, qui se crée sur le moment présent, sollicité par le désir et construit par une intention. La gestuelle aussi minime soit-elle est un moyen d’expression, selon les capacités de chacun.

Ce qui est important c’est la façon dont chacun s’approprie cette proposition artistique avec sa propre sensibilité, sur le moment, son vécu, et avec ses capacités. La danse est une opportunité de se relier à soi même et à entrer en relation.

Ainsi, la danse permet d’activer le lien à son propre corps de façon sensible et en toute sérénité. Ces actions chorégraphiques permettent aux personnes résidentes de retrouver un peu de leurs libres arbitres, de leurs initiatives, de biens êtres et, part là d’être dans une disposition d’accueillir et de moins subir.

 

Lors d’une première expérience artistique menée avec François Veyrunes aux Volubilis (2014/2015) nous avons constaté que cette démarche favorise un apaisement physique et psychique pour les personnes âgées et le personnel soignant les accompagnant au quotidien.

***************

La Compagnie 47*49 : https://www.facebook.com/fveyrunes

François Veyrunes, directeur artistique, Christel Brink-Przygodda, danseuse et dramaturge, Valérie Joy-Malevergne, administratrice de production, Gaétan Jamard, Jérémy Kouyoumdjian, Sylvère Lamotte, danseurs, Karine Trabucco attaché de production.

 

L'EHPAD Les Volubilis :

Isabelle Zanolla, directrice, Noëlle Cortaza, psychologue.

 

Le centre culturel du Toboggan : http://www.letoboggan.com

Sandrine Mini, directrice, Raphaëlle Girard, secrétaire générale, Nawel Boughanem, chargée des relations publiques.

 

La vidéo est produite par le Toboggan et l'EHAPD les Volubilis, et réalisée par Jérémy Aubert :

Jérémy Aubert, réalisateur-cadreur-monteur : http://jeremy-aubert.wixsite.com/cadreur-monteur-lyon.

 

Avec l'aide de l’Agence régionale de santé, la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES.

***************

Découvrir le projet en images :

La vidéo

Revue de presse :

Article Le Progrès 14/10/16